Le Blog

L’origine du projet

drink-864958_1920-1024x683 (1)

Un oiseau sur la branche

Il y a quelques années,nous sommes allés chercher notre numéro deux en Australie qui terminait 6 mois d’études linguistique.

Après une semaine à Sidney nous avons décidé de visiter le centre de l’Australie en partant d’ Alice Spring pour rejoindre Darwin. L’Outback, était à l’époque totalement dépourvue d’hôtel ou de Bed and breakfast, l’unique solution ; louer un camping-car.

Quelques signatures, un paiement raisonnable et cinq minutes d’explications dans un anglais très chewing-gum  sur le fonctionnement de la bête et nous voila partis. Les  quelques milliers de kilomètres parcourus avec notre maison sur le dos, ont bousculé nos habitudes. Nous avons découvert une autre façon de voyager et nous avons adoré… Seul bémol et il est de taille , l’accès des pistes est interdit pour les camping cars seul le bitume est autorisé.

Quand vous êtes au bout du monde en sachant le peu chance que vous avez de revenir dans cet endroit, cet interdit prend des dimensions démesurées et la déception est grande C’est de cette interdiction que m’est venue l’idée de chercher un 4X4 bien équipé et confortable qui me permettrait de découvrir plus de lieux et prolonger l’aventure. Nous avons longtemps cherché , visité toutes sortes de véhicules,  des gros, des moins gros , des très gros , pour arriver à une conclusion , ce que nous cherchons n’existe pas , il faudra donc le construire. Bien sûr Il existe des pickups 4X4 aménagés mais qui offrent un aménagement trop spartiate et peu d’autonomie. Il existe aussi des poids lourds de 10 à 19 tonnes très bien aménagés mais qui ne peuvent se mouvoir que sur les autoroutes et dans les déserts …

C’est pendant ces recherches en constatant le manque d’offre de ces véhicules intermédiaires que j’ai pris conscience de l’existence d’un marché et Chemins de traverse a été crée pour l’ exploiter.

Chemin de traverses : découvrez nos dernières actualités

Petit Prince au Maroc

Les premiers essais Pour tester un  véhicule comme PetitPrince il lui faut des pistes, des dunes et des rivières à traverser. Pour les dunes et les pistes nous avons opté... Lire la suite

Petit Prince en Islande

Mai à juillet 2017 , le deuxième test du PetitPrince j'ai découvert l'Islande en août 1988,  à l'occasion d'un repérage pour les lunettes Cebé. Le décor : des chiens Husky... Lire la suite

La fabrication de Petit Prince

La fabrication du PetitPrince Le cahier des charges est simple,  pouvoir aller partout avec un minimum de contrainte et un maximum de confort. L'équipement souhaité ne peut être supporté que... Lire la suite

L’origine du projet

Un oiseau sur la branche Il y a quelques années,nous sommes allés chercher notre numéro deux en Australie qui terminait 6 mois d'études linguistique. Après une semaine à Sidney nous... Lire la suite